Vous saviez que seul 20% des employés ont le sentiment de capitaliser sur leurs points forts au travail ?

Tous ces talents ignorés, toutes ces forces inutilisées… Quelles sources de puissances en sommeil dans nos entreprises…

 

Il y a quelques années, j’ai traversé le creux de la vague pro. Après une intense période d’activité ou un de mes talents pro (l’organisation) était utilisé à son maximum, j’ai eu une période de déprime professionnelle.
La mission pour laquelle j’avais été embauchée était terminée et on m’a assigné des missions que j’étais certes en mesure de réaliser mais qui ne mobilisaient aucunes de mes forces. On “m’utilisait” mal. Sérieusement, j’avais l’impression qu’on gâchait mon potentiel.
Et le résultat ? Je me suis sentie inutile, dévalorisée et j’ai fini par aller au travail à reculons, moi qui adorais mon job.

 

Mais c’est quoi exactement un talent ?
Un talent c’est une capacité, un don, une disposition souvent naturelle mais parfois acquise. C’est une aptitude remarquable dans un domaine.

 

Ok merci le Larousse. Mais comment trouve-t-on ses talents ?
On retrouve dans un talent la notion de plaisir, de facilité, de “flow”, d’évidence.
Répondre à ces quelques questions serait donc un bon début de piste pour trouver ses talents:
– Qu’est-ce que j’aime faire? (Le plaisir)
– Qu’est-ce qui me semble facile? (La facilité)
– Qu’est-ce que je fait qui me fait perdre la notion du temps (Le flow)
– Quel savoir ai-je l’impression de posséder depuis toujours (L’évidence)
Question Bonus: que disent les autres de moi ?

 

Pour moi ça donne :
L’écoute (vaut mieux pour une coach me direz-vous)
L’action (je pousse les gens à l’action , je sais motiver)
L’organisation. C’est mon truc. Easy.

 

Et vous, connaissez-vous vos talents professionnels ?
Sont-ils utilisés à leur maximum ?
Que pourriez-vous faire pour que ce soit le cas ?

 

Je vous laisse avec cette citation de Henri-Frédéric Amiel : “Faire aisément ce qui est difficile aux autres, voilà le talent ; faire ce qui est impossible au talent, voilà le génie.”